Station  Goncourt, 120 ans de prix littéraires
EAN13
9782358722544
ISBN
978-2-35872-254-4
Éditeur
La Fabrique
Date de publication
Nombre de pages
180
Dimensions
16,8 x 11,1 x 1,2 cm
Poids
132 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Station Goncourt

120 ans de prix littéraires

La Fabrique

Offres

Cet essai entend jeter un regard contemporain sur un phénomène de plus en plus profus et sauvage : les prix littéraires.
A priori, l’idée même de ces prix offusque la raison. Elle rappelle les mauvais souvenirs normatifs de sélection à l’école ; elle établit une compétition de tous contre tous ; elle financiarise et hiérarchise ce qui devrait être la liberté criarde de créer en sautant hors du rang.
Pourtant, l’invention des frères Goncourt d’un prix non-académique, décerné depuis 1903 au meilleur roman de l’année par un cénacle d’hommes de lettres, s’est non seulement pérennisée mais a servi de modèle, en France comme à l’étranger, pour de nombreuses récompenses du même type. On compte maintenant entre 2000 et 5000 prix dans notre pays, distribués par des jurys qui se révèlent de plus en plus éloignés du fait littéraire. Dans une moindre mesure la même prolifération s’observe à l’étranger. Tout au long du vingtième siècle, ces récompenses qui constituent essentiellement un mode parallèle de financement de la littérature, n’ont cessé d’être vilipendées par nombre d’écrivains et de critiques qui les ont entre autres accusées, non sans quelque motif valable, d’opacité et de corruption. Peine perdue. En 120 ans, les prix littéraires ont réussi à structurer la littérature au risque de la gadgétiser.
S'identifier pour envoyer des commentaires.